5 destinations asiatiques pour célébrer le Nouvel An lunaire

0
104

La saison des fêtes se poursuit en Asie, avec l’une des plus grandes fêtes de la région qui aura lieu ce dimanche 22 janvier. Le Nouvel An lunaire, également connu sous le nom de Nouvel An chinois, est une fête traditionnelle importante célébrée dans de nombreux pays d’Asie. Originaire de Chine, il s’est étendu à de nombreux pays, dont la Corée, le Viêt Nam et le Japon.

Cette fête est l’occasion de se souvenir des ancêtres et de leur rendre hommage, de rechercher la bonne fortune pour l’année à venir et de faire la fête en famille. Les dates du festival varient d’une année à l’autre, car elles sont basées sur le calendrier lunaire. Le Nouvel An lunaire est célébré de la première nouvelle lune du calendrier lunaire à la première pleine lune, qui a lieu 15 jours plus tard.

Bien qu’il soit célébré dans toute l’Asie, chaque paie à sa propre façon de le fêter. L’édition de cette semaine présente les principales célébrations du Nouvel An lunaire en Asie, avec les meilleurs défilés et feux d’artifice pour vous aider à accueillir la nouvelle année lunaire.

Si vous envisagez de visiter le pays et d’assister aux célébrations, il est conseillé de prévoir quelques jours supplémentaires avant ou après la fête, car de nombreux commerces et restaurants seront fermés. 

Hô Chi Minh Ville, Vietnam

Le Tết Nguyên Đán, également connu sous le nom de Tết, est l’équivalent vietnamien du Nouvel An chinois et c’est une période merveilleuse dans ce fascinant pays d’Asie du Sud-Est.

Ho Chi Minh Ville (HCMC) est une ville qui ne dort jamais. Sa vie nocturne est trépidante : marchés, restaurants, cuisine de rue, bars, fêtes, gastronomie et cocktails créatifs. HCMV sait comment profiter au maximum de la vie.

Le soir du Nouvel An lunaire, vous pouvez choisir d’assister au compte à rebours dans les bars ou de vous rendre dans les rues pour regarder les feux d’artifice. Une autre façon de célébrer le Tết d’une manière locale est d’assister au festival des fleurs de la rue Nguyen Hue ou au festival des fleurs de Tao Dan.

Ces festivals présentent de magnifiques décorations florales, principalement dans les tons rouge et jaune, qui représentent le Tết. En outre, il y a de la musique folklorique entraînante, des jeux et une variété de plats délicieux servis dans une atmosphère chaleureuse et accueillante. Selon Pham Quynh, guide francophone , certains magasins, restaurants et lieux de divertissement peuvent être fermés pendant les premiers jours des célébrations du Tết.

Pendant le Tết, dans la ville qui ne dort jamais, il y a tant de choses à voir et à faire que la surcharge sensorielle des célébrations vous divertira à chaque instant de votre séjour.

Séoul

La plupart des Coréens retournent dans leur ville natale pour célébrer le Nouvel An lunaire avec leur famille. Les célébrations commencent par une cérémonie matinale pour rendre hommage aux ancêtres. Au cours de cette cérémonie, les familles revêtent généralement les vêtements traditionnels coréens, ou Hanbok, et s’inclinent devant un autel où sont disposés divers aliments, notamment de la viande, du poisson, des légumes et des fruits.

Après la cérémonie, les familles dégustent une copieuse soupe de gâteau de riz appelée « tteokguk ». Cette soupe symbolise l’ajout d’une année à leur âge et la chance pour la nouvelle année à venir. La tradition coréenne veut que tout le monde vieillisse d’un an au début des célébrations du Nouvel An lunaire.

 Dans la culture coréenne, l’âge d’une personne est calculé différemment des autres cultures. Alors que l’âge international d’une personne augmente le jour de son anniversaire, son âge coréen change au début de chaque nouvelle année lunaire. En effet, en Corée du Sud, on considère qu’une personne a un an à la naissance, y compris le temps passé dans le ventre de sa mère.

Pendant cette période, Séoul peut être très calme, car de nombreuses familles quittent la ville pour rendre visite à des proches. Par conséquent, certains magasins et restaurants peuvent fermer leurs portes pendant un ou deux jours. Cependant, il reste des endroits ouverts où vous pouvez profiter de certaines attractions de Séoul dans une atmosphère moins bondée. Il s’agit notamment des quatre palais (Gyeongbokgung, Deoksugung, Changyeonggung et Changdeokgung) et du sanctuaire de Jongmyo.

Singapour 

Avec ses lanternes lumineuses et son ambiance festive, le quartier chinois de Singapour est une destination incontournable. Cette enclave historique accueille le festival du Nouvel An chinois de Chinatown, une manifestation annuelle au cours de laquelle les rues du quartier sont bordées de lanternes et de décorations lumineuses de toute beauté.

Outre Chinatown, les visiteurs peuvent assister à deux événements majeurs : le Singapore River Hong Bao Carnival, qui se tient à Marina Bay, et la Chingay Parade, qui a lieu devant les tribunes de Formule 1.

Le Singapore River Hong Bao Carnival est un festival qui célèbre la culture chinoise avec des spectacles traditionnels, des artistes calligraphes et des lanternes géantes qui illustrent l’histoire de la Chine et les traditions des fêtes.

Chingay est un défilé de deux nuits et une fête de rue qui se tient vers la fin du Nouvel An chinois. Le défilé réunit des milliers d’artistes de Singapour et de l’étranger, notamment d’Indonésie, de Taïwan et du Danemark.

Penang, Malaysia

Penang abrite une communauté majoritairement chinoise qui organise les festivités du Nouvel An lunaire plus animées du pays. Toutefois, les festivités sont avant toute une affaire de famille, les Chinois de Malaisie se réunissant dans leurs maisons ancestrales la veille du Nouvel An pour festoyer, jouer et accueillir la nouvelle année avec leurs proches.

Penang célèbre le Nouvel An chinois par des fêtes de rue et des journées portes ouvertes dans le quartier historique de George Town, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le Penang Chinese Clan Council (PCCC) organise ces événements pour mettre en valeur les anciens temples et maisons claniques de la ville.

Ne manquez pas l’étonnant spectacle de lumières au temple Kek Lok Si pendant le festival. Pendant la fête, le temple est illuminé de lumières colorées composées de 20 000 lanternes chinoises traditionnelles et d’ampoules modernes au néon et à DEL.

Le sixième jour du festival, le temple du serpent de Penang célèbre l’anniversaire de son protecteur Chor Soo Kong avec une cérémonie d’observation du feu et des représentations d’opéra chinois traditionnel.

Bangkok, Thaïlande

abrite le plus grand quartier chinois du pays et accueille la plus grande célébration du Nouvel An chinois en Thaïlande. La fête dure généralement trois jours, mais les événements les plus passionnants ont lieu le jour du Nouvel An, lorsque les membres de la communauté chinoise prennent un jour de congé pour fêter l’événement.

Pendant la journée, les gens se rendent dans les temples pour prier pour la bonne fortune et rendre hommage aux anciens et aux ancêtres. Pendant ce temps, des défilés se déroulent dans les rues vers midi, avec des danseurs de lion, des personnes portant des costumes et des masques traditionnels chinois, des pétards et une grande variété de plats. C’est à Yaowarat que l’on trouve le meilleur des célébrations de rue de Bangkok.

Les rues du quartier chinois sont bordées de vendeurs et décorées de lanternes rouges. Près de la porte du quartier chinois, le décor est planté pour un défilé animé de danseurs, de chars, de lanternes et de joueurs de tambour. Le Nouvel An chinois est célébré en grande pompe par les communautés thaïlandaise et chinoise. Les défilés et les spectacles culturels mettent en valeur l’héritage de la culture chinoise en Thaïlande.

Les festivités commencent généralement par une ouverture officielle par l’une des princesses thaïlandaises, que l’on peut voir en train de profiter des célébrations. La nuit, la ville s’illumine d’une magnifique teinte rouge tandis que le défilé se poursuit avec son dragon chinois, illuminé de diodes électroluminescentes colorées. Des acrobates s’élèvent dans les airs et des musiciens jouent tout au long de la nuit.